DIMANCHE 3 Novembre  17H
Théâtre du Casino d'Ax Les Thermes
LE RIMOIR 
Jeune public / Création 2019 
Chorégraphie de Stéphane Ripon 
Compagnie R2
Avec Amandine Jollans et Claire HERMASZEWSKI

Il ne faut regarder ni les choses, ni les personnes. Il ne faut regarder que dans les miroirs, 
car les miroirs ne nous montrent que des masques. Oscar Wilde

Pièce chorégraphique pour deux danseurs, « Le Rimoir »  n’est autre que le reflet de ce que l’on imagine être ... ou pas.  
« Rimoir » n’est qu’un vilain jeu de lettres. Bien qu'il ne soit pas un objet, il  révèle derrière la réalité de chaque image, un reflet, une image fugace incrustée dans nos mémoires. Notre image interroge.  Le reflet n’est peut-être pas réel mais une conception intellectuelle  de ce que l’on souhaite dévoiler, une sorte de négatif truqué. Comme dans tout raisonnement, il y a des explications mais l’instantané ne laisse aucune place à la raison.
La pièce chorégraphique se construit comme un puzzle où chaque « Rimage » apporte des clichés, souvent un reflet de notre société, une conceptualisation d’un parcours inachevé. 
Notre image est fidèle à nos traits.  Une photo serait indéniablement le « grimoire » de nos rides.  Le « Rimoir » lui se joue de la réalité, il n’est qu’extrapolations, déformations, projections…
Le spectacle débute par un atelier de pratique (sur scène) de 10 minutes. L’objectif est de prendre “un premier contact” au sens propre et figuré.
Spectacle participatif, certains spectateurs découvrent la chorégraphie au plus proche des danseurs. Être à la fois spectateur et acteur révèle des situations et des actions parfois inattendues.
Deux corps dissimulés, deux formes,  apparaissent sur scène. Identiques, ils vont, au fur et à mesure des situations rencontrées, dévoiler leur personnalité, leur identité. Progressivement plusieurs spectateurs viennent se mêler à cette discussion chorégraphique. Ils sont parfois spectateurs et acteurs. Ils sont alors confrontés aux regards des autres, à leurs propres appréhensions. Ils partagent avec les danseurs des moments privilégiés et découvrent une complicité improvisée.
Elle met en scène des situations ludiques, amusantes et surprenantes où chaque protagoniste se retrouve confronté  à des situations inattendues. L ‘échange se fait au travers du mouvement. Tous les sens sont mobilisés, le contact, la voix, le regard...
La danse n‘a rien à raconter, elle a tant de choses à dire. Maurice Béjart. 
RESET#
Chorégraphe : Mélinda Glikmans
Avec : 
Mélinda Glikmans, Alisson Cesarion.
Musiciens :     Violette Dupasquier (Chant, clavier, loupe)
Alexis Bullier (Batterie)
Marie Olaya (Guitare)
#RESET#, plonge le spectateur au cœur d'un laboratoire scientifique qui teste deux gynoïdes.
Cette création traite du rapport entre l'Homme et la machine, en filigrane la femme objet, le remplacement de l’être humain par les machines …
Back to Top